Le 08 février 2016

Le comportement des 40 ans et plus en matière de santé bucco-dentaire



En faisant de la santé bucco-dentaire une priorité dès aujourd’hui, on peut assurer un bon vieillissement des dents et des gencives après 40 ans. N’oubliez pas: un sourire sain, c’est un beau sourire ! Une grande majorité des 40 ans et plus a conscience qu’une bonne santé bucco-dentaire à travers des dents et des gencives saines a un impact direct sur la mastication, la déglutition et donc la digestion. Par ailleurs, d'après un sondage, plus de huit personnes sur dix font le lien entre santé bucco-dentaire, état de santé général et vie sociale.  Toutefois l'étude confirme une connaissance imparfaite des principes d'une bonne hygiène bucco-dentaire à laquelle s'ajoute un mauvais comportement : Un tiers des personnes âgées de 40 ans et plus n’a pas consulté de chirurgien-dentiste au cours des douze derniers mois.

Le 04 février 2016

Se rincer la bouche au lieu de se brosser les dents?


Ce serait trop facile si l’on pouvait se contenter de se rincer la bouche avec une solution spéciale, au lieu de se brosser les dents au moins deux fois par jour. Il est temps de briser une légende urbaine !
Quiconque croit pouvoir s’éviter le brossage des dents en recourant à un bain de bouche se trompe lourdement : il n’existe à ce jour aucune solution chimique capable de se substituer au nettoyage mécanique des dents. Le bain de bouche est toutefois un bon complément à l’hygiène buccale quotidienne.  

Le 01 février 2016

La santé dentaire durant la grossesse



Une grossesse, une dent – affirma le dicton...
En effet, il existe une croyance populaire disant qu’il peut être normal de perdre des dents durant la grossesse puisque le fœtus va puiser du calcium dans les dents de sa maman. Dans les faits, les dents de la femme enceinte ne se décalcifient pas. Si le bébé a besoin de combler le calcium nécessaire à sa croissance, ce calcium sera puisé dans les réserves des os de la mère.


Il est temps de briser les mythes....Nous ne sommes plus la génération « une grossesse, une dent ». La grossesse n'est pas une maladie, mais les changements psychologiques et hormonaux ont des répercussions sur la santé buccale. La grossesse est une période à risque pour les dents qui nécessite une attention particulière.

Le 28 janvier 2016

« J'ai les dents p..... de mon père » - La « mauvaise dent »  est-elle héréditaire?


La « mauvaise dent » est un terme trop large. Si l'on pense à la dent cariée, la réponse est NON. La carie dentaire proprement dite n'est pas une pathologie transmise d’une génération à une autre. La plupart des facteurs qui favorisent la carie et qui affectent à la santé bucco-dentaire sont déterminés par nos habitudes en matière d’hygiène bucco-dentaire et d’alimentation et par notre mode de vie. Certaines physiques peuvent aussi contribuer à l’apparition de caries. Quoi qu’il en soit, un apport régulier de fluorure et de vitamines, une bonne hygiène bucco-dentaire, une alimentation et un mode de vie (sans tabac, sans alcool) sains permettent de prévenir la carie.  

Le 25 janvier 2016

Maladies parodontales : la parodontite (3)

Gencive saine
Parodontite

La parodontite correspond à une inflammation du parodonte, les tissus soutenant les dents. Le parodonte contient la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l'os alvéolaire. Elle est souvent provoquée par une gingivite chronique ou récidivante. Concernant les adultes, on peut estimer que 70% des dents perdues le sont à cause de la parodontite. Le plus souvent, cependant, la maladie progresse lentement. Des dégâts plus importants interviennent seulement après une longue évolution.  Si la parodontite est reconnue à un stade précoce, le traitement est efficace et la destruction osseuse peut être stoppée. Avec une hygiène buccale irréprochable et des soins prophylactiques réguliers chez le médecin-dentiste ou l’hygiéniste dentaire, le résultat du traitement pourra être maintenu pendant des années et une récidive souvent évitée. De 7 à 15% de la population souffrent par contre de formes plus sévères de parodontite. Des dommages importants des tissus de soutien des dents peuvent survenir en peu  de temps. Ces patients ont besoin de traitements plus importants, déjà à l’âge de jeune adulte, et le risque de récidive est malheureusement plus élevé.

Le 21 janvier 2016

Maladies parodontales: la gingivite (2)

Gingivite
Gencive saine














Les bactéries de plaque dentaire provoquent une réaction inflammatoire de l’organisme : la gencive gonfle et devient rouge, surtout entre les dents. C'est une maladie bénigne dans sa forme simple et, en général, indolore mais évolutive. Fait alarmant que la gingivite concerne plus de 3/4 des personnes âgées de 35 à 45 ans et même plus de la moitié des adolescents de plus de 15 ans ! La gingivite peut être amplifiée chez les adolescents porteurs d’appareil orthodontique, par un mauvais alignement des dents qui enserrent les bactéries et qui favorisent donc la plaque dentaire.  La gingivite ne touche que les gencives, entraîne un gonflement de celles-ci qui saignent régulièrement lors des brossages. Le saignement n'est jamais négligeable, il est signe de maladie parodontale. Un saignement de gencive régulier, qu’il soit spontané ou provoqué par le brossage, reflète un état inflammatoire, voire infectieux, de la gencive.

Le 18 janvier 2016

Les maladies parodontales (1)



Les maladies parodontales concernent tous les tissus de soutien des dents : la gencive, le ligament et l’os alvéolaire. Une maladie d’origine infectieuse (bactéries) qui touche et détruit  donc les tissus de soutien des dents (gencives et os). En effet, elles évoluent lentement sur plusieurs dizaines d'années. La stagnation de bactéries dans la plaque dentaire est à l’origine d’une réaction inflammatoire sur les gencives et l’os induisant au fur et à mesure des mois et des années leur destruction. Elle peut toucher quelques dents, ou toutes les dents.
Un beau sourire, c'est des dents saines et blanches, mais aussi une gencive en bon état. Des dents déchaussées, une gencive qui saigne ne sont pas signes de bonne santé. Or le déchaussement des dents peut commencer très tôt dès l'adolescence et de façon peu visible.